Yes, We Card !

 
Christophe Iffenecker et Frédéric Pudleitner sont deux anciens cadres de grandes entreprises. Aujourd’hui, ces deux « quinquas » sont associés et partagent l'aventure First Harmoney Capital, une startup originale et en plein développement, maintenant membre de la Commission Startup et International de la Fédération Française du Senior.
En 2015, Frédéric et Christophe atteignent la cinquantaine dans leurs structures respectives. L’un travaille pour des fonds de pension américains, l’autre pour une grande entreprise allemande. Leurs parcours sont classiques, brillants, mais à cinquante ans, cela ne suffit apparemment plus.
Les deux hommes ont fait les frais d’une réorganisation et ont dû quitter leurs entreprises. Pour rebondir, ils créent First Harmoney Capital (FHC), une startup spécialisée dans les cartes bancaires rechargeables pour les entreprises et la gestion des notes de frais. Des cartes à puce en Euros, Dollars et Livres Sterling pour le paiement des frais de déplacement, utilisables dans le monde entier. Le produit est finalisé et validé en un an : « nous voulions être certains de proposer un moyen de paiement de qualité » précise Frédéric.
Frédéric et Christophe s’adressent alors au tourisme, transports, milieux associatifs ; trois secteurs très intéressés par cette solution et surtout par sa grande flexibilité : « notre force, c’est l’immédiateté et la réactivité du service de rechargement des cartes et de la traçabilité des dépenses. C’est une assurance pour le client de pouvoir réagir en quelques secondes ». Un transporteur a une avarie et doit régler un dépannage immédiatement ? Il appelle son responsable qui peut instantanément charger sa carte de paiement. Une hospitalisation imprévue lors d’un déplacement d’affaire à l’étranger ? Le collaborateur demande à son manager un chargement et il reçoit les fonds en temps réel, pour ne citer que deux exemples. Cette agilité leur vaut par ailleurs aujourd'hui d'être nominés finalistes des Trophées des Cartes innovantes 2016.

Donner l’exemple aux seniors
Si Frédéric et Christophe se considèrent comme de jeunes seniors, ils insistent surtout sur le côté « actifs » : « nous avons un parcours inverse aux clichés. Plutôt que de rebondir dans de nouvelles grandes structures, nous sommes devenus des entrepreneurs ». Et pour aller de l’avant, ils expliquent tous les deux avoir voulu reprendre leur destin en main, quitte à se lancer dans un véritable défi : « nous venons de grandes entreprises dans lesquelles les postes sont bien définis. A nous deux, nous occupons tous les postes ! » Le défi est de taille, ils deviennent de véritables « couteaux-suisses » de l’entreprenariat et refusent de se répartir en des rôles définis : « on est flexibles, comme nos produits ! », remarque Christophe.

Du Made in France senior
« On est Français et particulièrement fiers de créer de la valeur en France. Si nous avons créé FHC, c’est aussi pour créer de l’emploi ». Frédéric insiste sur ce point, ce projet a du sens même s’il demande une remise en question permanente. En effet, en intégrant l’univers des startups, Frédéric et Christophe ont plongé dans un environnement jeune. Mais selon eux « la startup n’a pas d’âge ! ».

→ First Harmoney Capital propose une carte à puce Mastercard prépayée disponible en trois devises (Euros, Livre Sterling, Dollars) combinée avec une application WEB et Smartphone pour la gestion des cartes. Les cartes sont destinées aux entreprises qui souhaitent maitriser les frais de déplacement de leurs salariés. Les cartes facilitent le quotidien du salarié et offre à l’entreprise une solution innovante de moyen de paiement électronique.
→ Ces cartes permettent aux équipes financières d’avoir une vue en temps réel des dépenses contrairement aux cartes Affaires de crédit qui ne permettent d’avoir une vue financière qu’à posteriori. Ainsi les dépenses sont maîtrisées et les alertes peuvent être données aux salariés/managers qui dépassent leur budget de frais de déplacement.

→ Le portail administratif est personnalisable (sites, départements, salariés, codes comptables…) et permet un interfaçage facile et rapide vers les outils comptables de l’entreprise par une exportation de toutes les dépenses et données transactionnelles effectuées et ceci en temps réel.

→ Grace à l’application WEB, le salarié peut prendre la photo de son reçu avec son smartphone et instantanément charger la dépense qui est archivé pendant 10 ans dans l’application cloud dédié à l’entreprise. Il n’a plus besoin de réaliser des tâches administratives répétitives et fastidieuses de déclaration de dépenses. Les cartes ne nécessitent donc plus d’effectuer des remboursements sur les comptes bancaires privés des collaborateurs entraînant un mélange de gestion des dépenses personnelles / professionnelles tout en offrant un gain de temps au service financier pour le traitement des virements bancaires aux salariés.
En savoir plus : www.firstharmoney.com